Alexandra Amda

Directrice des Ressources Humaines

Quel est votre parcours ?

J’ai commencĂ© ma carriĂšre en qualitĂ© de chargĂ©e de recrutement. J’ai ensuite Ă©voluĂ© vers la Direction des Ressources Humaines au sein d’un cabinet de conseil en stratĂ©gie comptant plus de 850 collaborateurs. 

J’ai eu la chance d’accompagner cette structure en forte croissance durant plus de 10 ans sur le volet RH, recrutement & campus management, marque employeur et mobilitĂ© internationale. 

Souhaitant rejoindre une Ă©quipe Ă  taille humaine ayant de vĂ©ritables enjeux RH, j’ai rejoint Adveris en tant que DRH. Ainsi, je renforce actuellement la politique RH, marque employeur, recrutement & campus management de l’agence.

 

Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

A mon sens, ce choix se fait naturellement lorsque l’on est attirĂ© par les relations humaines. Ce mĂ©tier permet Ă  la fois de concilier rapports humains et technicitĂ©, que ce soit au niveau social ou juridique.

Il est indispensable d’ĂȘtre Ă  l’écoute de ses salariĂ©s, de faire preuve de bienveillance et d’empathie sans pour autant ĂȘtre dans la complaisance, et bien sĂ»r d’avoir le courage de prendre les dĂ©cisions qui s’imposent.

 

Quels types de profils recherchez-vous le plus ?

Comme la majoritĂ© des entreprises, nous recherchons des dĂ©veloppeurs back-end et front-end. Au-delĂ , de l’aspect technique qui est primordial, nous attachons beaucoup d’importance aux soft skills. En effet, nous sommes une Ă©quipe Ă  taille humaine qui travaille en mode projet. Par consĂ©quent, la communication, la bienveillance et la solidaritĂ© sont indispensables.

Cela vaut bien Ă©videment pour l’ensemble des profils que nous recherchons.

Au-delà des développeurs, nous recrutons également des directeurs artistiques, des chefs de projet web et webmarketing.

Qu’attendez-vous d’un jeune Ă©tudiant/stagiaire/diplĂŽmĂ© quand il dĂ©marre au sein de votre agence ?

Un jeune Ă©tudiant/stagiaire/diplĂŽmĂ© doit ĂȘtre curieux et avoir envie d’en apprendre toujours plus sur son mĂ©tier et l’écosystĂšme du digital en gĂ©nĂ©ral.

Il ne faut pas avoir peur d’ĂȘtre force de propositions et d’ĂȘtre moteur. La majoritĂ© des agences sont Ă  taille humaine avec un management de proximitĂ©. Cela constitue un vĂ©ritable levier pour monter rapidement en compĂ©tences et pour devenir un vĂ©ritable expert.

 

Nommez 3 qualités (soft skills) qui selon vous sont indispensables pour réussir ?

Communication, rigueur, curiosité (et surtout beaucoup de passion !).

Quels sont les 3 conseils que vous donneriez à un étudiant sortant du bac et qui souhaite réussir une carriÚre en agence ?

Il doit se poser dĂšs maintenant les bonnes questions en se renseignant sur le monde du digital et en agence tout particuliĂšrement. Quels sont les mĂ©tiers ? Qu’est-ce qu’un projet ? Quelles expertises sont nĂ©cessaires ?

Au-delà de son choix concernant son parcours pédagogique, il faut suivre des formations en ligne qui sont gratuites (Openclassroom par ex), se renseigner sur les agences en rencontrant des recruteurs ou en profitant des journées portes ouvertes.

ParallĂšlement, mon principal conseil est de faire de la veille. En tant qu’étudiant, on a toujours l’impression qu’il faut le faire de maniĂšre scolaire. Faire de la veille c’est suivre les comptes, newsletters et parutions de rĂ©fĂ©rence mais c’est surtout ĂȘtre constamment en Ă©veil et s’intĂ©resser Ă  un maximum de sujets possibles via tous les biais existants. 

Quelle place accordez-vous Ă  la formation de vos employĂ©s pour faire face Ă  l’évolution rapide et constante des mĂ©tiers du digital ?

La formation au quotidien doit faire partie de l’ADN de nos Ă©quipes. Le monde du digital Ă©volue tellement vite que la veille et la formation sont des prĂ©requis. 

Nous misons beaucoup en interne sur la formation pour fidĂ©liser nos salariĂ©s et renforcer les Ă©changes entre pĂŽles : il ne suffit pas que deux personnes travaillent ensemble au quotidien pour qu’elles se comprennent ! Mon rĂŽle consiste Ă  crĂ©er des dispositifs et des moments pour que chacun devienne un peu plus expert du mĂ©tier de l’autre : si on se connaĂźt mieux, on se comprend mieux, et on peut aller plus loin ensemble. Nous essayons de dĂ©cloisonner notre organisation afin de favoriser les synergies et interactions.

Au-delà des formations hard skills et soft skills internes et externes, nous faisons intervenir réguliÚrement des entreprises qui viennent présenter leur solution en lien avec nos métiers. Nous incitons également nos collaborateurs à assister à des conférences. 

Est-ce que votre agence respecte la paritĂ© hommes-femmes et l’égalitĂ© des salaires ?

En terme d’égalitĂ© Femmes-Hommes, nos actes sont en accord avec nos valeurs : notre politique de recrutement et de gestion des carriĂšres est basĂ©e sur les compĂ©tences, l’expertise, sans considĂ©ration pour le sexe des candidats ou salariĂ©s mais dans un souci d’équilibre et de diversitĂ©. 

GrĂące Ă  cela, nous sommes particuliĂšrement fiers d’avoir une parité quasi-parfaite au sein de notre agence (53% d’hommes, 47% de femmes).

Comment fidélisez vous vos talents ?

La fidélisation de nos talents passe par différents leviers. 

Tout d’abord, comme expliquĂ© prĂ©cĂ©demment notre politique de formation est en Ă©volution continue afin de rĂ©pondre au mieux aux besoins de nos Ă©quipes et de les accompagner tout au long de leur parcours professionnel.

De plus, nous incitons nos collaborateurs Ă  ĂȘtre force de propositions. Chaque salariĂ© a sa propre expĂ©rience, sa propre expertise Ă  apporter Ă  Adveris. Nous nous alimentons mutuellement. Nous sommes une Ă©quipe au sein de laquelle chacun est unique.

Ensuite, nous faisons des benchmarks réguliers afin de nous assurer que nous sommes en cohérence avec le marché au niveau salarial.

Enfin, nous avons renforcĂ© notre politique vie professionnelle/vie personnelle en mettant en place du tĂ©lĂ©travail, une flexibilitĂ© des horaires ainsi que des jours de congĂ©s supplĂ©mentaires valorisant l’anciennetĂ©.

Dernier point : un comité happiness se charge de prendre soin de nos équipes via un séminaire annuel et des events chaque mois (afterworks, activités sportives et culturelles, etc.)

Que diriez-vous aux futurs jeunes diplĂŽmĂ©s pour qu’ils viennent travailler chez vous ?

Si vous souhaitez rejoindre une des meilleures Ă©quipes de Paris qui saura ĂȘtre bienveillante et vous faire dĂ©couvrir toutes les facettes du digital, alors n’hĂ©sitez plus !